Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EPISODE 1

 

Sans nuances de Gaston

 

Devant le comptoir d'un bar de quartier, deux flics bien connus continuaient de se remplir le gosier avec acharnement.

Le plus vieux, vouté, la moustache grise a moitié brulée, sans âge, mais sapé comme un milord, avalait son sixième blancass au mépris de son foie et de son ulcère à l'estomac.

Le gros, à ses cotés, en était à son huitème Ricard, et portait des converses jaunes, un pantalon de velours cotelé marronnasse d'un autre age, un chemise à fleur hawaienne, un veste de cuir noire et une cravate qui avait du être verte avant qu'elle ne soit envahie de tâches qui racontaient par le menu les repas de son propriétaire.

"Antoine se reserve toujours les bons morceaux, cher Alexandre Benoit, je suis sûr qu'il mène une enquête diffcile à l'île Maurice, d'autant que tu as du voir que cette île, charmante par ailleurs, avait eu à subir des inondations dramatiques ces derniers temps"

Le Gros fini son verre, s'essuya les lèvres avec la manche de sa veste et répondit au vieux "t'as raison vieux débris, San A, doit etre au chaud et au sec a c't'heur, et dans les bras (et quand j'dis les bras...)  d'une poulette et son enquête, j'ch'ui d'avis qu'elle va trainer en langueur"

"Robert, allez redonnes moi un godet, je taraude à sec".

Les deux flics bien connus étaient toujours sur l'enquete à propos du complot contre l'ancien Président de la République et de l'enlèvement de Marcel Cassoulet, à l'époque journaliste à RMC, et rival de l'animateur vedette de la matinale de cette station de radio.

Ils étaient censés surveiller Gaston Marronnier, ouvrier fallot et mari de Mauricette pendant des années, habitant un pavillon sans charme dans une banlieue sans âme. Mais pour l'instant, ils avaient desserré leur filature et Gaston avait disparu.

 

 

Gaston, quant à lui s'était réfugié dans un hotel luxueux de la capitale et s'était mis à réfléchir a sa situation

La vie parfois joue des tours et celle de Gaston avait connu bien des soubresauts. Son exstence bien mièvre avait été transformée. Il avait retrouvé un père dont il n'avait pas connaissance et un frère dont il avait découvert la richesse et les activités peu recommandables.

Depuis certes, il profitait allègrement des bienfaits de la richesse, avait plus ou moins admis les activités curieuses et illégales de son père naturel et de son frère, supporté les exignces toutes nouvelles de Mauricette, sa femme, et Martine son amie, mais n'avait pas accepté l'intruson d'une soeur sortie de je ne sais où et maitresse de Jules son frère.

 

Gaston aurait voulu retrouver ses enfants, ses neufs enfants dont il n'avait pas de nouvelles depuis longtemps, et qu'ils n'avaient pas vu depuis des années. Patou une de ses premières filles surtout lui manquait. Ils voulaient utiliser cette immense fortune pour retrouver et aider ses enfants, auxquels personne ne pensait. Mauricette profitait des strupres du climat tropical et se soucier peu de sa progéniture.

Alors il le savait, il allait partir en croisade. retrouver ses enfants.  D'abord ! Et ensuite s'occuper de tous ces exploiteurs, ces escrocs, ces menteurs, ces fraudeurs, qui gachaient la vie des honnetes gens.

Il allait enfin utiliser ses supers pouvoirs pour changer le monde !

 

 

Tag(s) : #LES AVENTURES EPATANTES DE GASTON MARRONNIER

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :